“La déclaration de Washington sur les forages en Méditerranée orientale est détachée de la réalité”

06 05 2019 12:22

La Turquie a annoncé que la déclaration faite dimanche par le département d’Etat américain concernant les forages dans le plateau continental en Méditerranée orientale était détachée de la réalité.

La Turquie a annoncé que la déclaration faite dimanche par le département d’Etat américain concernant les forages dans le plateau continental en Méditerranée orientale était détachée de la réalité.

Le ministère turc des Affaires étrangères a répondu à la déclaration américaine concernant les forages qui sont en cours en Méditerranée orientale.

Ankara a souligné que l’appel lancé à la Turquie par les Etats-Unis comme s’il existait un accord de délimitation valable concernant un espace pour lequel les Chypriotes-grecs revendiquent des droits, est une approche qui n’est ni constructive ni conforme au droit international.

Le communiqué précise que les accords de délimitation de la zone économique exclusive conclus avec les pays régionaux par le secteur chypriote-grec ne sont valables ni pour la Turquie ni pour les Chypriotes-turcs.

Il relève également que la Turquie a déclaré à la communauté internationale le tracé de son plateau continental dans la région et que ceci a été enregistré par les Nations unies.

« Les accords sur une délimitation reposant sur l’équité et conformes au droit international entre tous les pays riverains concernés n’ont pas encore été finalisés.

Il est, par conséquent, inacceptable que des parties tierces se prennent littéralement pour un tribunal international et tentent de désigner le tracé des délimitations maritimes. Dans ce sens, l’appel lancé à la Turquie par les Etats-Unis comme s’il existait un accord de délimitation valable concernant un espace pour lequel les Chypriotes-grecs revendiquent des droits, est une approche qui n’est ni constructive ni conforme au droit international » poursuit le communiqué.

Ankara affirme que la Turquie poursuivra avec détermination les forages dans ses propres eaux territoriales.

“De la même manière, la Turquie continuera à défendre les droits des Chypriotes-turcs tant que le secteur chypriote-grec n’intègrera pas les Chypriotes-turcs dans les mécanismes de prise de décision concernant les hydrocarbures ou ne mettra pas fin à ses recherches unilatérales d’hydrocarbures “, a rappelé le ministère.

reklam-banner1