Forages en Méditerranée Orientale

11 06 2019 12:54

Le porte-parole du Parti de la Justice et du Développement (AK Parti) en Turquie, Omer Celik, a clairement fait comprendre que la Turquie ne permettra en aucun cas que les droits des Chypriotes turcs en Méditerranée soient confisqués par la partie grecque de Chypre.

Celik a commenté, lundi, les informations concernant les informations selon lesquelles les autorités Chypriotes grecques auraient émis des mandats d’arrêts contre les employés du navire Fatih, ainsi que de la société turque d’hydrocarbures TPAO, qui effectuent des travaux de forage en Méditerranée Orientale.
Il s’est exprimé sur les réseaux sociaux.

“La Partie grecque de Chypre doit éviter toute provocation. L’information sur la volonté d’interpeller les employés de Fatih et de TPAO, ainsi que de leurs partenaires étrangers, est une pure provocation. Nous ne permettrons pas la spoliation des droits des Chypriotes turcs par la partie grecque de Chypre”, a-t-il déclaré.
Le porte-parole du parti gouvernemental turc a assuré les autorités chypriotes grecques que la Turquie n’hésitera pas à répondre de manière adéquate en cas de passage à l’acte.

“Nous espérons que ces informations sont fausses. Dans le cas contraire, la Partie grecque aura elle-même émis une invitation à notre réponse. La tentative d’ignorer les Chypriotes turcs ou de spolier leurs droits est une politique vaine. La partie grecque doit quitter le monde imaginaire pour revenir à une politique de ce monde”, a-t-il encore partagé.

reklam-banner1