Son Haberler
KIYILARA VURAN CESETLER... KARPAZ’DA CESETLERİ BULUNAN 9 MÜLTECİ LEFKE’DE DEFNEDİLDİ. CENAZE TÖRENİNE KATILAN DIŞİŞLERİ BAKANI ÖZERSAY OLAYIN ÇOK ÜZÜCÜ BİR İNSANLIK DRAMI OLDUĞUNU SÖYLEDİ
-www.brtk.net-
ERHÜRMAN’DAN KINAMA... BAŞBAKAN ERHÜRMAN, VERGİ DAİRESİ MÜDÜRÜ KALKANLI'NIN ARACININ KUNDAKLANMASINI KINADI
-www.brtk.net-
ERHÜRMAN’DAN KINAMA... ERHÜRMAN: KORKU VE TEHDİT İKLİMİ YARATILMASINA İZİN VERMEYECEĞİZ.
-www.brtk.net-
DÖVİZDEKİ ARTIŞ... MİLLİ EĞİTİM VE KÜLTÜR BAKANI ÖZYİĞİT, DÖVİZ ARTIŞINA KARŞI ÖZEL OKUL YETKİLİLERİYLE GÖRÜŞTÜ
-www.brtk.net-
DÖVİZDEKİ ARTIŞ... ÖZYİĞİT: ÇALIŞMALAR BAŞLATTIK. DÖVİZ ARTIŞINA KARŞI EĞİTİMDE DE BİR TAKIM ÖNLEMLER ALINACAK
-www.brtk.net-
KAÜ’DEN TL KARARI... KIBRIS AMERİKAN ÜNİVERSİTESİ OKUL HARÇLARI VE YURT ÜCRETLERİNİN TL ÜZERİNDEN ÖDENMESİ KARARI VERDİ
-www.brtk.net-
AVRUPA GÜNÜ... AVRUPA GÜNÜ KUTLAMALARI ÇERÇEVESİNDE LEFKOŞA SELİMİYE MEYDANI’NDA ETKİNLİK DÜZENLENDİ
-www.brtk.net-
KOMUTANDAN ZİYARET... KTBK KOMUTANI TÜMGENERAL YILDIRIM, TARIM VE DOĞAL KAYNAKLAR BAKANI ŞAHALİ’YE NEZAKET ZİYARETİNDE BULUNDU
-www.brtk.net-
BASIN-SEN’ DEN AÇIKLAMA... BASIN KURULUŞLARINDAKİ ÇALIŞMA İZİNLERİ İŞVEREN TARAFINDAN ÇIKARILMALI
-www.brtk.net-
UMUT TENEKELERİ...YEŞİL BARIŞ HAREKETİ’NİN AVRUPA KOMİSYONU’NUN FİNANSAL DESTEĞİ İLE YÜRÜTTÜĞÜ “UMUT TENEKELERİ” PROJESİ SONA ERDİ
-www.brtk.net-
UYUŞTURUCU İLE MÜCADELE... BAŞBAKANLIK UYUŞTURUCU İLE MÜCADELE KOMİSYONU’NUN LEFKOŞA SURLARİÇİ’NDE YAŞAYAN ÇOCUKLARA YÖNELİK EĞİTİM ÇALIŞMALARI DEVAM EDİYOR
-www.brtk.net-
TEMİZ BİR ÇEVRE İÇİN... HER DAİM DOSTLAR GRUBU MAĞUSA BÖLGESİNDE SAHİL TEMİZLİĞİ YAPTI
-www.brtk.net-
GÜNEY VE KUZEY KORE... BİR AY ÖNCE BİR ARAYA GELEN KUZEY VE GÜNEY KORE LİDERLERİ BUGÜN YENİDEN GÖRÜŞTÜ
-www.brtk.net-

La Seine a atteint son pic à 5,84 m

29 01 2018 13:47

La Seine a atteint à Paris son pic de crue lundi, loin du record historique, et la décrue s’annonce lente avec pour les riverains des conséquences pendant plusieurs jours encore, et pour les autorités des questions sur l’urbanisme francilien.

La crue a culminé à 5,84 m, soit moins qu’en juin 2016 (6,10 m), selon l’organisme de surveillance Vigicrues.

Ce niveau le plus élevé, mesuré à la station de référence du pont d’Austerlitz à Paris, est resté inchangé de dimanche 23H21 à lundi 03H51.
“C’est une crue très lente, donc on ne peut pas parler de pic. On préfère dire que le plateau a atteint son maximum. Il va perdurer toute la journée de lundi avant d’amorcer une descente mardi”, a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’organisme de surveillance Vigicrues, Rachel Puechberty.
Le pire est donc évité cette fois-ci, à savoir le scénario catastrophe d’une crue historique comme celle de 1910, où la Seine avait atteint 8,62 m. Mais les interrogations demeurent sur les dégâts potentiels pour la région parisienne.

“Il faudra un retour d’expérience”, a déclaré lors d’une conférence de presse le préfet de Paris Michel Delpuech, qui veut voir “quand et comment les autorisations d’urbanisme ont été données”.

“On sait que ces phénomènes vont se reproduire” et “il faut vraiment que, dans une logique de prévention, on évite ce type d’aménagement du territoire”, a-t-il souligné.
Dimanche, les péniches restaient immobiles le long des quais parisiens, pour beaucoup submergés, les lampadaires baignant dans une eau marronnasse près de laquelle s’aventuraient quelques pêcheurs.

Côté transports, sept gares parisiennes du RER C, en bordure de Seine, resteront fermées au moins jusqu’au 5 février.
En amont de Paris, le niveau de la Marne était encore en légère hausse dimanche après-midi, a souligné Vigicrues. L’onde de crue issue de l’Yonne poursuit sa progression sur la Seine et a dépassé la confluence avec le Loing, près de Fontainebleau.

En aval de Paris, sur les boucles de la Seine, la hausse se poursuivra jusqu’en début de semaine, prévoit Vigicrues, à des niveaux supérieurs à ceux de 2016 en raison de l’apport supplémentaire de l’Oise. Une attention particulière sera portée sur le secteur d’Elbeuf, près de Rouen, avec les marées hautes prévues lundi.
Sur l’île de Migneaux à Poissy (Yvelines), “tout le monde circule en barque”, témoignait Serge Matikhine, le président du syndicat des propriétaires de l’île. “L’humeur est encore bonne, on a une certaine habitude: en 20 ans, on en est à notre huit ou neuvième crue”.
De l’autre côté de la Seine, à Carrières-sous-Poissy, 1.400 véhicules stationnés dans des parkings souterrains ont été déplacés dans des rues adjacentes, selon le maire de cette commune.

reklam-banner1