Forage en eaux profondes

31 10 2018 12:40

Le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles, Fatih Donmez, a indiqué qu’avec le lancement du premier forage en eaux profondes, la Turquie réalise une première historique.

Donmez s’est exprimé depuis Antalya (Sud-ouest), mardi, lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du lancement des opérations du premier forage qui sera réalisé par le navire de prospection “Fatih”.
“Nous réalisons pour la première fois, avec notre propre navire, un forage en eaux profondes”, s’est réjoui Donmez.

C’est aux larges de la commune d’Alanya qu’aura lieu ce premier forage entrepris par la Turquie.
“J’espère nous obtiendrons des résultats qui permettrons de renforcer notre sécurité en ce qui concerne notre demande intérieure”, a-t-il insisté.

Après avoir rappelé le capacité opérationnelle du navire “Fatih”, “l’un des 5 meilleurs navires dans son domaine”, Donmez a affirmé que les réserves propres de la Turquie, ainsi révélées, viendront profiter à son économie.
“Si des réserves existent nous les trouverons, nos travaux se poursuivent aussi bien en mer Méditerranéen qu’en mer Noire”, a souligné le ministre. Il a, en outre, assuré que l’achat d’un deuxième navire de forage était à l’ordre du jour.

“Je voudrais que cela soit su, la Turquie s’est fixée comme objectif prioritaire, l’indépendance énergétique. Et aucune force ne pourra nous en détourner”, a-t-il martelé.

Donmez a précisé que l’objectif est de réaliser deux forages annuellement et dit espérer trouver rapidement du gaz naturel ou du pétrole.

Il a notamment rappelé, au sujet des mesures unilatérales prises par le pouvoir du côté grec de Chypre en matière d’inspection en mer Méditerranée, que la Turquie ne tolérera aucune violation des droits du peuple turc et de la République turque de Chypre du Nord.
“Nous ferons tout ce qui est nécessaire dans le cadre du droit international”, a-t-il conclu.

reklam-banner1